SOMMAIRE élèves satellite cartes Normandie pédagogie liens documents programmes actualités

 

Sacrés Capétiens

par Florence MONANGE-ROUSSILHE, professeur au Lycée Flaubert (Rouen 76)
flo.roussilhe@infonie.fr
et Franck KOVACS, professeur au Lycée des Bruyères (Rouen 76)
afm@club-internet.fr

 

Sacrés Capétiens ! (fiche élève)

Voici quelques extraits de la vie des Capétiens … A partir de ces informations :
1-Identifie chaque fois le roi dont il est question.
2- Replace-les dans le bon ordre en écrivant leur date de règne.

Je m'entoure de seigneurs mais aussi d'hommes de lois ( les légistes) J'ai sans arrêt besoin d'argent: c'est pourquoi je "truque" la monnaie, je crée de nouveaux impôts, je confisque les biens des marchands juifs et lombards et aussi le trésor des Templiers ( après les avoir fait arrêtés et torturés) Les femmes de mes fils ne sont pas toujours sérieuses: je suis obligé de faire brûler deux chevaliers trop entreprenants ( après qu'ils aient été écorchés vif)
Je suis le seul roi français à être devenu saint. A près tout je l'ai bien mérité: je suis parti deux fois en croisade ( chaque fois ça s'est mal passé: la première fois j'ai été fait prisonnier et la deuxième fois j'ai attrapé une maladie qui m'a coûté la vie) Je me suis toujours bien entendu avec ma mère, qui s'est occupé du royaume lorsque j'étais adolescent ou plus tard en croisade. J'ai laissé l'image d'un roi juste en créant les enquêteurs royaux. J'ai parfois servi d'arbitre international dans certaines querelles.
Mon premier surnom était "dieudonné" car mon père désespérait de n'avoir jamais un héritier. … A Bouvines en 1213, j'ai triomphé de l'empereur d'Allemagne, du comte de Flandres et du roi d'Angleterre. D'ailleurs le domaine royal quadruple. J'ai répudié ma seconde femme dès le lendemain des noces mais son père est allé se plaindre au pape qui m'a forcé à la garder comme épouse. J'ai encouragé le mouvement communal (surtout en dehors du domaine royal). A la fin de ma vie, je suis borgne.
Je suis un roi élu par les grands et qui a bien compris tous les avantages d'avoir comme allié l'Eglise. Je suis très peu obéi même, sur mon domaine. Je dois lutter sans arrêt contre mon oncle Charles de Lorraine, qui aurait bien voulu être à ma place, contre le comte de Blois, contre le pape… J'ai régné neuf ans mais on ne dispose d'aucune image de moi… C'est dommage car j'étais peut-être très beau?!

 

Sacrés Capétiens ! (fiche enseignant)


Objectifs :

- Présenter quelques grands rois capétiens.(Capet le fondateur, Philippe IV, Louis IX, Philippe IV pour la première activité, Robert le pieux, Louis VI et Louis VII, Louis X pour la seconde)
- Les " humaniser " , afin que les élèves les mémorisent. Dans ce but, prendre le parti de " l'Histoire par la petite histoire "
- Faire lire les élèves.

Déroulement :

- Distribution + manuel ou CDI

Suggestions :

- Proposer des exposés par groupe de deux sur d'autres Capétiens : il y en a 14… On peut ajouter Blanche de Castille et Aliénor d'Aquitaine.
- Vérifier que les sources disponibles au CDI sont adaptées à un public de 5°. (" le livre des rois de France " de JP Guinlé - Bordas- et surtout " Atlas des rois de France " de N. Bailleux et B.Coppin - Casterman- sont particulièrement adaptés)


Sacrés Capétiens… Liste complémentaire !
(fiche élève)

Voici quelques extraits de la vie des Capétiens … A partir de ces informations :
1-Identifie chaque fois le roi dont il est question.
2- Replace-les dans le bon ordre en écrivant leur date de règne.

 

Une fois au pouvoir, je fais pendre le favori de mon père. Ma première épouse a été enfermée à Château-gaillard pour infidélité. Elle y meurt d'ailleurs dans des circonstances étranges en 1315. Je me remarie avec Clémence de Hongrie mais le fils qu'elle me donne ne vit que trois jours! Je ne règne que deux ans. On me surnomme "le hutin" c'est-à-dire le querelleur.
C'est en raison de la mort accidentelle de mon frère que je deviens roi de France, j'étais plutôt destiné à devenir un homme d'Eglise. Je ne m'entends pas avec ma première épouse Aliénor ( elle aurait dit: "jai cru épouser un homme et non un moine") qui ne me donne pas d'héritier mais même lorsque je l'aurai répudier, elle continuera à me poser des problèmes! Si je suis parti en croisade, c'est pour expier une faute: j'ai causé la mort de trois mille personnes. Si j'avais écouté l'abbé Suger…
J'ai eu des problèmes avec ma mère, qui aurait sans doute préféré que mon demi-frère (né d'un premier mariage) devienne roi de France à ma place. Je soumets les seigneurs du domaine royal. J'épouse à 34 ans Adélaïde de Savoie et nous avons huit enfants. J'ai un excellent conseiller qui s'appelle l'abbé Suger. Au fur et à mesure que je vieillis, je deviens obèse; d'où mon surnom le plus connu.
Mon surnom est en contradiction avec ma vie sentimentale agitée! Je répudie ma première femme ( sans lui rendre sa dot) et j'épouse ma cousine Berthe; ce qui me vaut d'être excommunié par le pape; je cède donc et j'épouse Constance mais elle a mauvais caractère et nous ne nous entendrons jamais. Je suis un des premiers Capétiens: je suis donc peu obéi, car peu puissant.

 

téléchargez !


Vous pouvez télécharger cette fiche aux formats suivants :

 

SOMMAIRE élèves satellite cartes Normandie pédagogie liens documents programmes actualités