La salle capitulaire : la réunion des moines.

La salle capitulaire est une salle de réunion. C'est le lieu où se rassemble toute la communauté, il s'agit donc d'une pièce importante qui bénéficie d'une place et d'un traitement architectural particuliers.

Capitulaire vient du mot latin capitulum, qui veut dire tête ou chapitre car c'est ici qu'était lu chaque jour par les moines un chapitre de la règle de Saint Benoit de façon à connaître les règles du monastère. Cette salle possède donc un rôle d’enseignement, mais c'est aussi le lieu de décision concernant la vie quotidienne. Enfin, elle a aussi une fonction de rappel à la discipline.
La Discipline Capitulaire. Source : Le Maho J., Wasylusz N., Saint-Georges de Boscherville, 2000 ans d'Histoire, 1998.

Les moines étaient disposés sur les côtés et l'aménagement est identique à celui du chœur de l'église (les moines sont face à face avec le père abbé au milieu). L'intérieur de cette salle est très grand et on remarque l'absence de toute colonne centrale grâce à la technique architecturale. Certains dirent que cela permettait à l'abbé, situé sur le mur du fond au centre, de pouvoir surveiller tous ses disciples pendant les séances de lecture. En effet, non seulement un chapitre de la règle était lu et commenté quotidiennement, mais on y lisait également les "collationes", c'est-à-dire les conférences sur la vie des pères. Ceci correspond au chapitre 42 de la règle de Saint Benoît : "Aussitôt qu'on sera levé de souper, les frères iront tous s'asseoir dans un même endroit et l'un d'eux lira les conférences (collationes) sur la vie des pères. Tous assemblés, on dira complies".

On réglait également dans cette salle les questions matérielles (ressources de l'abbaye, quantité à produire, …). Elle avait également un rôle de décision religieuse puisqu'on y décidait l’admission des novices, élisait les abbés, faisait le prêche des sermons, les annonces et proclamations communiquées par l’évêque ou le pape. Chapitre 3 de la règle : "Toutes les fois qu'il y aura quelque affaire à traiter, l'abbé convoquera toute la communauté, puis il exposera lui-même ce dont il s'agit".

Enfin, cette salle est le lieu où l'on regarde tous les manquements à la règle, ce qui correspond au chapitre des coulpes (culpabilité). L'abbé organise ainsi toutes les réprimandes et les pénitences. C'est d'ailleurs de là que vient le verbe chapitrer (réprimander un religieux en plein chapitre et par extension réprimander quelqu'un)

Cet espace est donc le centre de la vie des moines et est le pendant de l'église. Ainsi, l'église correspondrait au sens vertical de la relation à Dieu (relations spirituelles et construction en hauteur), alors que la salle capitulaire correspondrait au sens horizontal de la relation à Dieu, c'est-à-dire les relations sociales et temporelles. C'est pour cette raison que la salle capitulaire est située à proximité immédiate de l'église, même si elle apparaît dans les abbayes de façon assez tardive (le plus ancien témoignage de salle capitulaire est dans l'abbaye de Saint-Wandrille (environ 807)).

La salle capitulaire est, comme dans la plupart des abbayes largement ouverte sur le cloître.

liste des fiches | chronologie | accueil

Dakini Project, 2007.